Les conseils pour investir dans l’immobilier

Choisir d’investir dans l’immobilier locatif comporte de nombreux avantages. Cela permet de devenir propriétaire d’un logement respectant les normes énergétiques les plus récentes et qui ne nécessitera pas ou peu de travaux dans les années à venir. En investissant dans la location, vous vous assurez d’appliquer une belle plus-value à la revente de votre bien.

 

Comment bien préparer son plan de financement immobilier ?

Le plus important dès le départ c’est surtout d’appréhender l’apport qui sera nécessaire au financement de votre projet. À moins que vous ne disposiez déjà de fonds suffisants pour un achat au comptant, vous devrez (comme la majeure partie des futurs propriétaires) souscrire un crédit auprès d’un organisme bancaire.

 

Le prêt personnel rime également avec l’apport personnel. Même si aucun texte légal n’exige un accord préalable pour un achat immobilier, la majeure partie des banques en ont fait une règle incontournable. Le montant de cet apport représente généralement 10% de la valeur du bien. Pour constituer cet apport conséquent, plusieurs possibilités s’offrent à vous : 

  1. Débloquer votre Plan Epargne pour la Retraite Collectif (PERCO) ou votre Plan d’Epargne Entreprise (PEE).
  2. Bénéficier de la générosité de vos proches via des modalités financières avantageuses (exemple : la donation ou encore le prêt sans intérêt).
  3. Utilisez l’épargne que vous vous êtes constituée au fil des années, comme l’assurance-vie par exemple.
  4. Réinjecter une partie du produit de la vente de votre précédent logement.

 

Découvrez notre guide d’achat immobilier

 

Quelles sont les aides disponibles pour l’achat immobilier ?

 

Il existe de nombreuses aides destinées à l’achat immobilier. Parmi les plus connues, il existe le Pinel, le Prêt à taux zéro, le Prêt locatif social ainsi que les dispositifs de défiscalisation.

 

Le dispositif Pinel

La loi Pinel est un dispositif étatique de défiscalisation immobilière. Son objectif premier est de relancer la construction immobilière et de favoriser le développement de logements écologiques. Il permet également d’assurer, aux revenus les plus modestes, un accès à la location. Son principe repose sur deux mesures : 

  • Le propriétaire bénéficie d’une réduction d’impôt en contrepartie d’un investissement locatif. Le taux varie en fonction du nombre d’années de location : il s’élève à 12 % du montant de l’investissement pour un bail de 6 ans, à 18% sur 9 ans  et à 21% pour 12 ans.
  • Pour un maximum de deux logements/an, le propriétaire peut profiter d’une défiscalisation pouvant atteindre jusqu’à 63000€

En somme, plus le logement est mis longtemps en location, plus la réduction s’avère intéressante pour le propriétaire.

 

Le Prêt à Taux Zéro

Le Prêt à Taux Zéro constitue une aide financière qui encourage l’accession à la propriété pour les ménages ayant des revenus moyens voire modestes. C’est un crédit dit gratuit, c’est-à-dire que l’emprunteur ne paie pas d’intérêt sur les sommes qui lui sont octroyées. Ce dispositif possède de nombreux atouts. Le PTZ s’adresse à plus de 80% des ménages français et son montant peut représenter jusqu’à 40% du prix du bien. 

 

Concernant le marché immobilier neuf, le Prêt à Taux Zéro concerne :  les logements vendus sur plans, ceux terminés mais jamais habités, la transformation de locaux d’entreprises en logements ou encore la construction d’une maison individuelle ainsi que l’achat de son terrain.

 

Le Prêt Locatif Social

Le PLS est un prêt à taux préférentiel qui s’adresse aux personnes privées. Son taux d’intérêt est indexé sur la rémunération du Livret A. Il va permettre de financer des projets de constructions de logements sociaux. Ses clauses comprennent : la construction de logements neufs, l’acquisition-amélioration de logements anciens, l’achat du terrain, la transformation de locaux (non destinés à l’habitation) en logements locatifs, la réalisation de logements-foyers pour personnes âgées et/ou handicapées et enfin, l’achat de logements dans le cadre d’une Vente en l’État de Futur Achèvement (VEFA).

 

La défiscalisation

De nombreuses lois existent sur la défiscalisation. Pour l’année 2020, le plafonnement global des niches fiscales s’élèvent à 10 000€ par foyer. L’immobilier reste le premier élément de patrimoine actif et constitue un instrument d’investissement avantageux. Il permet d’optimiser son patrimoine en profitant de dispositifs fonciers incitatifs tels que les lois de défiscalisation immobilière.

 

Les lois de défiscalisation répondent à différents objectifs pour l’État et pour les investisseurs. Avant de vous lancer dans un projet d’investissement, étudiez l’ensemble des opportunités existantes et sélectionnez celle qui correspond à vos objectifs. Privilégier la défiscalisation ou plutôt la rentabilité immédiate, la qualité de la pierre ou la rente à long terme : un investissement immobilier trouvera toujours la loi fiscale idéale.

 

Pour en savoir plus sur les moyens financement d’une maison neuve

© 2017 Maison Eurêka by piraino